TEST: e-liquides Liqua et Airmust de chez ecig-arrete

4 commentaires

Amis vapoteurs bonjour!

Toujours en pleine recherche de mon allday vap(e-liquide de tous les jours), j’ai reçu des liquides de la boutique de cigarette électronique ecig-arrete.fr pour les tester, et peut être trouver mon graal.

Ecig-arrete propose de nouvelles saveurs, et parmi celles ci, quelques unes m’ont fait un peu d’œil.
J’ai donc en test pour vous quatre liquides de deux marques différentes.

20130925-082315.jpg

C’est parti pour la review!

Cappucino 12mg/mL, marque Liqua:
Quand j’entends cappucino, je me dis « miam »! Mais a vrai dire, je n’avais jamais essayé d’en inhaler. Avec beaucoup de liquides que j’ai testé depuis mes débuts avec la cigarette électronique, je me suis rendu compte que je pouvais aimer le goût de quelque chose en le mangeant, mais détester l’inhaler(le pire reste un liquide à la poire qui m’a traumatisé).
La, j’avoue qu’avec le cappucino, c’était un peu ma grande crainte.
La première inspiration fut étonnante, et les suivantes se sont bien déroulées!
Moi qui adore le cappucino, café, etc, c’est nickel!
Un bon goût de cappucino, mais un arrière goût dont j’ai cherché pendant quelques heures l’identité. J’ai l’impression qu’il y a un très léger fond de nougat(vous savez, les nougats multicolores que l’on peut acheter dans les foires aux manèges lol).
Bingo. Cappucino + léger goût de nougat, c’est tout bon pour moi!
C’est assez sucré, et certains seront peut être gênés par ce fait. Personnellement, je l’utilise surtout le soir, mais ne pourrais l’utiliser à longueur de journée.

Mûre 12mg/mL, marque Liqua:
Les liquides fruités sont mes préférés. Je les trouve en général faciles a vaper continuellement, pas trop sucrés, doux…
Et la mûre est un fruit que j’adore.
Pour autant, je n’avais jamais testé de liquide avec cette saveur. J’ai bien testé quelques liquides « fruits des bois » (qui m’ont fortement déçu d’ailleurs), mais je n’avais jamais vu de liquide « mûre » dans mes shops habituels.
La, j’ouvre le flacon, aucune odeur.
Un peu effrayé, je rempli mon clearo, fais chauffer la résistance, prends une bouffée… De la mûre. Ni plus ni moins.
Un vrai goût de mûre, subtil et agréable, peu sucré, et donc absolument pas écœurant. J’avais peur du côté « bonbon », peur totalement infondée.
Sympa.
Du coup, je le vapote très souvent!
Comme je le disais, le goût est subtil, léger. Certainement pas entêtant. Ça, c’est un bon point a double tranchant: vous avez plutôt intérêt à utiliser des dispositifs à vapeur froide, sinon, le goût sera différent et plus léger encore. (Comme pour tout liquide fruité de manière générale)

Framboise 12mg/mL, marque Airmust:
J’adore la framboise. C’est l’un de mes fruits préférés. Que ce soit dit.
J’ai testé ce liquide(mon possible graal?) des réception. J’ai littéralement sauté dessus.
Première impression: très léger, et ne connaissant pas cette marque, j’ai commencé a tirer des conclusions négatives. Et apres quelques bouffées, je me suis rendu compte qu’en fait, le goût était léger, mais restait en bouche après! Ça, j’adore. Grossièrement, j’ai envie de dire que le goût reste quelques bonnes minutes sur le palais. Et c’est la qu’il exprime le mieux sa saveur.
Bilan: quand on le vape, c’est léger, pas impressionnant en tout cas (on ne pousse pas un hurlement en se disant qu’on a l’impression d’avoir la bouche remplie de fraises comme dans une pub TV par exemple lol), mais le goût se prolonge et se développe différemment par la suite. Intéressante découverte.

Faise/Menthe 12mg/mL, marque Airmust:
Alors la, le plus surprenant des quatre liquides. Clairement.
J’entends menthe et fraise dans la même phrase, et je pense directement à un Virgin Mojito à la fraise (ne me jugez pas! J’ai bien dit Virgin, donc sans alcool! Bon, d’accord, je suis très friand de mojitos, même avec du rhum).
La première bouffée fut simplement étonnante. C’est extrêmement frais, le goût de menthe est bien la en première sensation, et les notes de fraises sucrent juste le fond délicatement. Les saveurs se marient très bien.
Petite chose étonnante: je le trouve bon, ni trop sucré ni pas assez. Comme je le disais précédemment, parfois, on aime manger ou boire quelque chose, mais pas l’inhaler. La, j’aime beaucoup son goût, très original, mais sans savoir exprimer pourquoi, je ne ressens pas l’envie d’en prendre plus que quelques bouffées. Ce sera donc un liquide que j’utiliserai de temps en temps, en dry. Comme une petite collation. Comme cela, je ne serai pas obligé de laisser un tank ou clearomiseur plein de ce liquide.
« Et en dry, que donne-t-il? » va-t-on me dire. En dry, il est encore plus savoureux. Ce sera donc un sympathique et ponctuel petit encas.

Pour information, j’ai pris ces liquides en 12mg, et le hit correspondait au dosage (après, votre matériel influe sur le hit, optimisez votre configuration matérielle en fonction du ressenti désiré).
Ils sont disponibles en 0mg/mL, 12mg/mL, et 18mg/mL.

À bientôt!

Publicités

CONCOURS: Résultat et bonne année 2013

2 commentaires

Il est minuit et je vous souhaite donc une bonne année a toutes et à tous!
Je vous souhaite le meilleur pour cette année 2013, en espérant que vous arriverez a atteindre vos objectifs quant à l’arrêt de la cigarette.

Passons aux choses sérieuses.
Le concours vous permettant de gagner un ensemble ego-T stardust et liquide est terminé!

Le grand gagnant de ce concours est…
Marjorie!

Désolé pour ceux qui n’ont pas eu la chance de gagner, sûrement aurez-vous plus de chance au prochain concours!

Tirage au sort effectué grâce au logiciel Hasard

DIY: Composition d’un e-liquide, et règles de sécurité

Laisser un commentaire

Hello,
Nous allons effleurer le thème du DIY(=Fait maison) pour les e-liquides, en développant leur composition de base.

Fait maison, fait maison… Je veux bien moi, mais je ne suis pas chimiste!
Nul besoin d’être chimiste! Simplement de connaître quelques consignes de sécurité, de s’équiper(ce qui ne coûte pas cher!), et de manipuler délicatement les produits utilisés.

D’abord, il faut savoir à quoi on s’attaque.
On va mélanger des liquides dans des flacons, calculer des proportions, et surtout, faire cela précautionneusement.

Sachez que la nicotine est transdermique. C’est à dire qu’elle passe dans le sang à travers la peau. Si vous renversez donc un flacon de 10mL de liquide nicotiné à 16mg/mL sur votre bras et le laissez en contact, vous aurez 160mg de nicotine dans le sang en quelques instants. Sachant qu’une cigarette blonde basique contient 0,8mg de nicotine… 160/0,8=200. C’est donc comme si vous aviez fumé 200 cigarettes en quelques instants. De quoi choquer votre corps. Ou vous tuer.
On va donc prendre des gants.

Mine de rien, on vient de voir un calcul de base pour estimer sa consommation équivalente en cigarettes réelles lorsque l’on vapote. ( Quantitée de liquide vapoté en une journée X dosage du liquide ) / 0,8 = nombre de cigarette.
Ça, c’était pour les non matheux.

Revenons en à nos moutons. La nicotine passe donc dans le sang à travers la peau, on va donc protéger ce qui est le plus susceptible d’être en contact avec le liquide: les mains.

La composition du liquide
C’est ce qui va donner le goût, le hit, le volume de vapeur…

Dans un e-liquide, vous avez une base, à laquelle vous ajoutez des additifs et arômes.

La base
Elle est composée de Propylène glycol(PG) et/ou de Glycérine végétale(VG).
On peut trouver sur le marché des liquides 100% PG, 100%VG, 50/50, 80PG/20VG…
C’est en fonction de votre bon vouloir.
Le PG restitue au mieux le hit et l’arôme. Cela dit, malgré une étude de l’INRS, les médias ont émis quelques doutes sur sa non toxicité, confondant au demeurant propylène glycol et éthylène glycol(qui lui, est toxique).
La VG quant à elle augmente le volume de vapeur. Mais elle ne restitue pas correctement le hit ni le goût. Cela dit, elle est toxique à partir du moment ou elle est chauffée à 150degrés. Rassurez vous, votre cigarette électronique est loin de chauffer autant. Cela dit, les LR(atomiseurs a basse résistance) chauffent plus. Si vous en utilisez, précaution. Je ne sais pas jusqu’à qu’elle température ils peuvent monter.

Vous pouvez donc acheter les deux séparément, dosés ou non en nicotine, ou acheter un mélange prêt à l’emploi, au goût neutre. Dans les deux cas, il ne restera plus qu’à définir le goût.

Les arômes et additifs
Il vous faut vous procurer des arômes conçus spécifiquement pour la cigarette électronique. Les arômes alimentaires peuvent contenir des composants toxiques si chauffés et inhalés. Vous en avez de toutes sortes: tabac blond, cigare cubain, noix de coco, chocolat, noisette, vanille, cognac…
Quant aux additifs… Acide maltique(cela donne la sensation de la poudre qui picote sur les bonbons), sucralose(additif sucrant), et autres réjouissances sont à utiliser, ou pas, selon vos envies.

Vous avez donc la recette de base d’un e-liquide. PG et/ou VG, arôme/s, et additif/s en option.

Je vous donnerai quelques recettes plus précises au fur et a mesure des articles, avec des explications plus développées, afin de vous aider à faire vous même votre e-liquide.