TEST: le Kanger T3S BCC

Laisser un commentaire

« KE-ZA-KO!? » Vont s’écrier les personnes qui n’en ont jamais entendu parler ou n’ont pas regardé ma dernière vidéo qui parlait principalement de la batterie ego-C Twist, sur laquelle j’avais mis ce fameux Kangertech T3S BCC.
Effectivement, je vous l’accorde, l’appellation peut paraître barbare.

Kanger: la marque.
T3S: le modèle.
BCC: type de résistance(-> ceci indique qu’elle est située vers le bas du clearo -> vapeur plus froide)
Sous ce manque de délicatesse et de douceur se cache ceci.

Beaucoup plus agréable a regarder qu’on ne pourrait le croire d’après son nom, ce clearomizer reconstructible, plutôt réussi esthétiquement, et disponible en plusieurs coloris, est doté d’un drip tip intégré.
Inutile de songer à mettre votre plus beau modèle dessus.
Ça, c’est ce qui peut parfois rebuter. Je me souviens de drip tips propriétaires que je n’ai pas apprécié par le passé, et j’avoue, j’ai chaque fois une crainte quand on m’en impose un.
Mais la, pas de souci. Extrêmement agréable, courbé juste comme il faut, il me convient tout de même.
Question de goûts, je dirais. Seul reproche: le fait qu’il soit transparent(laissant apparaître la condensation au travers de sa paroi). Mais rien de gênant du tout.

La contenance est plus qu’honorable: 3mL. Ça, c’est juste très sympa. Ça lui permet de tenir assez longtemps en autonomie de liquide, mais sans être trop imposant.

La résistance, que l’on peut donc changer, dispose de mèches très courtes, et se situe tout en bas du réservoir. On ne voit donc pas les mèches a travers le tube(ce qui peut lui donner un air de cartotank), et ça me plait.

Quid des saveurs? Quid du hit?
Les saveurs, rien à redire, je le trouve très honnête quant à leur restitution.
Le hit, c’est un peu léger mais cela reste correct.

En conclusion :
Ce produit de Kangertech est très bien, notamment sur une batterie ego T/C. Ce n’est pas l’osmose parfaite entre ces deux parties, mais cela suit a peu près la même ligne, s’adoucissant en courbe vers le drip tip de manière agréable.

Pour son prix, 6/7€, et le prix des résistances, 1/2€, il fait correctement son travail. Facile a remplir, il est un compagnon idéal pour partir en vadrouille.

Publicités

Revue: Ego-C Twist de chez eVaps

3 commentaires

Hello tout le monde!

J’ai fait une petite vidéo pour vous présenter l’ego-C Twist, en partenariat avec le site eVaps.
Cette cigarette électronique permet de varier la tension, et donc influer sur la puissance.

 

Comme dit dans la vidéo, la taille de celle ci est un peu plus grande que pour une ego-t basique, mais l’avantage de la variation contrebalance largement, selon moi.
Elle est à peine plus chère que le modèle ego classique: pour une vingtaine d’euros, vous pourrez vous la procurer sur le site eVaps par exemple, c’est donc avant tout selon votre envie, plus que votre budget.
J’explique cela dans la vidéo: un débutant aura peut être plus de mal a trouver les bons paramètres pour vapoter avec le meilleur rendu, et certains se contentent du modèle ego-T classique sans vouloir varier quoi que ce soit.
Sachez en tout cas que ce modèle, ego-C twist, peut être un tremplin vers une meilleure vap’!

Merci particulièrement a Hugo de chez eVaps.

Bonne vape, a bientôt!

Les mods

Un commentaire

Lorsque l’on parle de cigarette électronique, on pense de suite aux jetables qui ressemblent aux tueuses, on pense aux modèles bien commercialisés type eGo et 510, mais tout le monde ne connait pas l’existence d’autres modèles, plus pointus, répondant aux exigences bien précises de certains vapoteurs confirmés.
Ce sont les mods.

Mods? Kesako?
Chaque mod correspond a des exigences particulières. Un hit impressionnant, une autonomie de batterie accrue, la possibilité de gérer les paramètres de sa cigarette comme on le souhaite via un menu digital, et encore par exemple l’esthétique…
Ces mods répondent aux besoins de certains vapoteurs confirmés qui sont las des modèles standards. Ce sont des outsiders, qui, coûtant plus cher que la moyenne des cigarettes électroniques, restent réservés à un panel de vapoteurs bien informés, désirant sortir des sentiers battus.

 

La, certains sont peut être perdus, d’autres pas.

Pour ceux qui sont perdus, il existe deux catégories de mods.

LES MECANIQUES

Ils ne contiennent aucun circuit électronique, juste du cablage électrique. On ne peut gérer leur tension(Voltage) qui avoisine les 3,7V. Pour varier la puissance(Wattage), on doit ajuster la résistance de son atomiseur(on peut préférer une basse résistance sur l’atomiseur pour plus de puissance, et si on augmente cette fameuse résistance, la puissance sera moindre).

(il faut savoir qu’il existe tout de même un moyen, certes bien moins pratique qu’un écran avec des boutons, mais tout de même fortement intéressant, de régler la puissance: un kick. Mais c’est un cas particulier que j’évoquerai à un moment ou à un autre sur le blog 😉 )

LES ELECTRONIQUES

Ces mods, quant à eux, possèdent des boutons, un écran parfois même, permettant de régler soit la tension, soit le wattage, soit les deux. Pratique.

 

Au niveau de la batterie, les mods sont alimentés par des accus. Plusieurs possibilités, plusieurs tailles. Au plus l’autonomie est grande, plus l’accu est grand, plus le dispositif est gros, finalement.

Au niveau des prix, on peut se dire qu’on en trouve à partir de 15$ sur certains sites, et cela peut aller jusque…200$. Même plus, sûrement.

 

Finalement, on retiendra que les mods sont en quelque sorte des BMW, alors que les eGo et compagnie sont des Renault et Peugeot.

 

J’espère que cela aura aiguillé certaines personnes, que cela aura répondu à certaines questions.

Prochainement, comme je l’ai dit dans la vidéo du test des eGo Design, je devrais normalement acquérir un mod.. Je vous montrerai un peu ce que cela donne !

 

A bientôt, bonne vap’ !

TEST: eGo Design de chez Vapostock

6 commentaires

Bonjour à toutes et à tous!

Aujourd’hui je teste pour vous deux modèles de batteries eGo Design du site Vapostock, ainsi que leur e-liquide pêche-abricot de marque D’lice.

J’ai fait ce test en vidéo, que voici. Allez, c’est parti. Bon visionnage !

Somme toute, les batteries sont originales, et sympathiques(même si la rose n’est pas vraiment mon genre 😉 ). Chaque kit contient une batterie 650mAh, un stardust CE4, et un câble de rechargement USB.

Si les batteries eGo basiques vous lassent, je pense que cela peut être une bonne alternative. Et honnêtement, pour la gent féminine plus particulièrement, si vous ne souhaitez pas faire « baroudeur », certains modèles sont sophistiqués et vous permettront peut être d’être coquettes même avec une cigarette électronique entre les mains.

Concernant le liquide, de marque D’lice, au goût « pêche-abricot », je pensais avoir un goût chimique très désagréable(la pêche chimique n’est pas mon amie de manière générale), et finalement, absolument pas. Je n’ai même pas senti d’arrière goût obscur. Que du bon!

Seul petit bémol, la capacité de la batterie, mais comme je le dis dans la vidéo, je pense que cela peut avoir certains avantages aussi. Et, de surcroit, une batterie décorée au format XXL ne serait peut être pas de bon goût aux yeux de tous(pas aux miens, déjà).

N’hésitez pas à commenter, poser des questions, partager. Cela me fait toujours très plaisir.

A très vite !

Nouvelle vidéo! Bilan et projets

7 commentaires

Bonjour à toutes et à tous!

Après quelques mois de calme plat sur le blog,  je reviens vers vous pour vous dresser un petit bilan après reprise totale de la cigarette, ainsi que mes projets.

Je pense opter plus souvent, comme dit dans la vidéo, pour des messages vidéos. Car il me semble plus simple de partager en image, je peux développer spontanément mes pensées et ressentis.

A très bientot !

Préjugés et idées reçues

13 commentaires

Comme tout ce qui est nouveau, la cigarette électronique est sujette aux préjugés, et aux idées reçues.
Faisons le tour du sujet, en long, en large, et en travers.

« La cigarette électronique n’est pas un moyen de substitution, n’est pas une méthode de sevrage tabagique. »

Qu’est ce que l’on peut entendre cette phrase de la bouche de non fumeurs, ou de fumeurs apeurés par cet objet. C’est lassant.
Il suffit de tester pour comprendre.

Le problème des patchs et autres substituts nicotiniques vendus en pharmacie, c’est qu’ils réduisent le manque physique, mais pas le manque psychologique. Ils ne provoquent pas ce geste que la main d’un fumeur a pu reproduire des milliers de fois des mois/années/décennies durant. Ils ne délivrent pas cette fumée que l’on avait l’habitude de voir jaillir lors d’une pause cigarette au travail, lors d’un épisode stressant, lors du café matinal… Cette fumée imageant pour beaucoup de fumeurs, même inconsciemment, le plaisir, la détente, l’apaisement, etc…

Certains arrivent a arrêter de fumer sans substituts nicotiniques. Le geste reste un cruel absent. Une cigarette électronique sans nicotine pallierait se problème.
D’autres ont besoin de cette nicotine. Ils pourraient très bien prendre une cigarette électronique sans nicotine à utiliser en combo avec des patchs par exemple, ou bien simplement prendre une cigarette avec un taux de nicotine adapté(ce que je trouve bien mieux, car si nicotine il y a, dans la fumée, hit il y a. Donc sensation plus proche encore d’une vraie cigarette).

« La cigarette électronique coûte cher! J’ai des amis qui ont payé la leur 100€! »

Le marketing des cigarettes électroniques et les publicités se limitant aux sites internet spécialisés dans la vente de ces produits, beaucoup de personnes ignorent totalement la diversité des modèles et des prix proposés.
Prenons pour exemple une egoT + stardust+chargeur, en comptant large: 20+7+5= 32€.
À l’achat, est-ce vraiment cher? Sachant qu’après il faudra dépenser entre 4 et 10€ par semaine pour un fumeur d’un paquet de tueuses par jour, selon la marque de liquide choisie.
Comparons, prenant toujours pour point de comparaison un fumeur d’un paquet par jour.
Fumeur ->;; 6,10 x 30 = 183€ par mois
Vapoteur ->;; 7€(admettons que ce soit le prix moyen d’un flacon de e-liquide) x 4 = 28€ par mois (puisqu’un vapoteur fumant habituellement 20 cigarettes par jour va fumer environ un flacon à 16mg de nicotine par semaine, donc 4 par mois).
Sur un mois, la cigarette électronique est déjà remboursée…

« La cigarette électronique est toxique. »

On vient au sujet le plus intéressant.
Le liquide vaporisé par la cigarette électronique est composé de Propylène glycol et Glycérine végétale(cf mon article sur la composition du e-liquide).
– Sans preuve de quoi que ce soit, et a tort, le PG a été accusé d’être nocif pour la santé. Mais des études officielles ont démontré le contraire.
– La glycérine végétale quant à elle n’est nocive qu’à partir du moment ou elle est chauffée à 150 degrés. Et une cigarette électronique ne chauffe pas autant sauf malfonction de sa part.
– Les arômes et additifs sont confectionnés de manière à ne pas contenir de substance toxique en inhalation.
Après, il est vrai que nous ne connaissons pas les effets a long terme de ces cocktails(tout comme ce fut le cas pour l’amiante pour nos poumons, les ondes de manière générale pour notre corps et surtout cerveau, etc…), mais les chercheurs sont confiants et insufflent une nouvelle manière de réagir: « dans tous les cas, ce sera un bien moindre mal que la vraie cigarette ». Une nouvelle manière d’appréhender cela. Ne pas se demander si ce n’est pas trop nocif, mais plutôt le comparer à la vraie cigarette, qui, elle, du haut de ses 4000 substances toxiques, est assurément plus nocive. Et de manière avérée.

« La vapeur peut être nocive pour les personnes qui entourent le vapoteur. »

Même réflexion que précédemment. Cela dit, il a été prouvé que les traces résiduelles dans l’air ambiant d’une salle fermée étaient extrêmement minces. Trop pour être inhalées par autrui.

Voilà, on a fait un petit tour des points capitaux qui font la mauvaise réputation de la cigarette électronique.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas, je tâcherai de répondre le plus intelligiblement en fonction de mes connaissances et recherches.

Les inconvénients de la cigarette électronique

Un commentaire

Ces derniers temps, j’ai reçu par mail pas mal de questions concernant l’apparition d’effets secondaires potentiellement dûs à la cigarette électronique.

Malheureusement, il n’existe aucun professionnel capable de vous dire si oui ou non les symptômes récemment apparus sont oui ou non dûs à la cigarette électronique. Je vais simplement évoquer ce que je sais, et ce que je pense. C’est tout à fait personnel, donc libre à vous de penser ce que vous voulez de vos symptômes, ou d’aller voir votre médecin généraliste pour vérifier que le problème ne se situe pas là.

Quand j’ai commencé à vapoter, j’ai remarqué que j’avais besoin de boire beaucoup plus d’eau qu’auparavant.
J’ai aussi toussé un peu.
La toux est passée rapidement, la soif non. Pour la toux, la cause peut être un hit trop violent(nicotine trop élevée?), ou même le « nettoyage des poumons » qui survient lorsque l’on arrête d’inhaler les milliers de substances toxiques que contiennent les vraies cigarette. Rien n’est certain.

Les autres symptômes furent ceux que l’on peut voir apparaître avec une cigarette normale: maux de tête, de ventre, tremblements, diarrhée, etc… Ceux la peuvent être le résultat d’un surdosage de nicotine.
(Calculez bien le dosage idéal de nicotine qu’il vous faut en fonction de la quantité de liquide que vous vapotez par jour, en prenant pour base la quantité de nicotine que vous inhaliez lorsque vous fumiez la tueuse. J’évoque ce calcul dans mon article sur les bases du DIY.)

Et vous, quels symptômes avez vous ressenti/ressentez vous?
Une idée de la cause exacte?

Older Entries